Expérience Eublepharis macularius

Afin de définir le rôle que jouent les lamelles adhésives dans les capacités de certains geckos comme les Rhacodactylus sp., qui peuvent ainsi faire l'ascension de surfaces lisses verticales, il nous faut reproduire une série d’expériences relativement similaires avec cette autre espèce et comparer les résultats de ces deux séries d’expériences.

Objectif de l'expérience :

Nous sommes désormais conscient du fait que les Rhacodactylus, des Geckonidae pourvus de lamelles adhésives, sont capables d'adhérer aux surfaces lisses verticales. Afin de démontrer le rôle que jouent ces lamelles dans l'adhérence, on reproduit une série d'expériences similaires avec des Eublepharis macularius (gecko léopard), de petits Geckonidae terrestres originaires de milieux désertiques (de l'Afghanistan au Nord de l'Inde), dépourvus de lamelles adhésives.

(Eublepharis macularius qui nous servit durant nos expériences)

Hypothèse :

Eublepharis macularius n'est pas capable d'adhérer à des surfaces lisses verticales.

Protocole expérimental :


On place un Eublepharis macularius dans un contenant en plastique, aux parois lisses et verticales, puis on l'incite à en sortir en l'attirant avec une proie, de manière à ce qu’il escalade les parois.

Constat : Le gecko léopard ne parvient pas à escalader la paroi.

 

Conclusion de l’expérience :

Les Geckos léopard (Eublepharis macularius) ne peuvent pas adhérer aux surfaces lisses verticales.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×